Finale CAN 2022 (SEN 0-0, tab 4-2EGY) : Les Lions sur le toit de l'Afrique, le Sénégal décroche sa première étoile continentale !


C'était écrit, le Sénégal devait décrocher sa première étoile continentale en terre camerounaise, à l'issue de la 33eme édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN.) Les Lions sont désormais sur le toit de l'Afrique et par la même occasion dans le cercle restreint des nations ayant remporté la CAN.
Au terme d'un match haletant, comme bon nombre d'observateurs s'y attendaient, le Sénégal s'est imposé aux tirs au but (0-0,4-2) contre L'Égypte. Un succès qui a mis très longtemps à se dessiner entre des Pharaons combatifs et des lions du Sénégal qui n'ont rien lâché face à l'adversité.
 
Dès la 5eme minutes de jeu, Idrissa Gana Gueye trouve Saliou Ciss d'une belle passe dans la profondeur, le latéral gauche sénégalais amorti de la poitrine et entre dans la surface, il sera fauché par le défenseur égyptien, c'est pénalty indiscutable. C'est Sadio Mané qui s'en charge, mais le portier égyptien, Gabaski se déploie et arrête la frappe de Mané. Le score ne bouge pas, 0-0 partout après cinq minutes de jeu.
Le match est relancé, fidèle à sa philosophie de jeu, L'Égypte remet le pied sur le ballon, en progressant sur un rythme extrêmement lent pour mieux surprendre l'adversaire sur leurs transitions d'une rare fulgurance. À ce propos, Mohamed Salah qui avait réussi à se faire oublier, a bien failli tromper la vigilance d'Edouard Mendy, au terme d'un slalom dont il a le secret.
Prudents, les Lions ont su endiguer les quelques rares balles de contre-attaques des Pharaons pour mieux se projeter, profitant de la vitesse d'Ismaëla Sarr qui a donné du fil retordre à son vis-à-vis direct. Néanmoins, le manque de réalisme des Sénégalais a permis aux hommes de Carlos Queiroz de rester dans ce match (0-0), à la mi-temps.
À l'entame de la deuxième période, ce sont des Lions encore plus mordants et revigorés qui ont pris d'assaut les Pharaons regroupés dans leur camp, avec un bloc très bas. Multipliant les fautes, ils ont systématiquement empêché Sadio Mané et sa bande de dérouler leur jeu.
 
Conséquence de cette domination stérile des Sénégalais, l'Égypte a progressivement remis la main sur cette finale qui semblait leur échapper. En effet, lors des 20 dernières minutes c'est une Égypte plus conquérante et menaçante qui a pris le jeu à son compte faisant nettement reculer le bloc Sénégalais. À la fin des 90 minutes du temps réglementaire, l'arbitre sud-africain, Victor Gomes, renvoie les deux sélections en prolongation.
 
La finale est plus que jamais indécise, au vu de la configuration de la rencontre qui penche tantôt en faveur des Verts tantôt du côté des rouges et blancs. Si Bamba Dieng, entré en jeu lors de la seconde période, a failli marquer deux reprises, sur frappe croisée du gauche puis sur une tête piquée, le score est resté intact.
 
Comme un clin d'œil du destin, comme lors de la finale de la CAN 2002, perdue contre le Cameroun aux pénalty, c'est aux tirs au but que le match s'est joué une nouvelle fois décidé. Cette fois-ci, les Lions brisent le signe Indien et remportent leur première CAN. Une finale épique, pour une première étoile historique !
Dimanche 6 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :