Fillette assassinée à Bargny : la famille de Thioro Mboup se prononce et parle d'intox sur les réseaux sociaux.


Depuis le 24 avril dernier, la découverte du corps sans vie de Anta Ndiaye, une petite fille de 8 ans, dans un bâtiment inachevé à Bargny, défraie la chronique. En effet, la fillette serait la victime de deux présumés coupables M. Ba dit Memeu, un adolescent âgé de 17 ans et de Thioro Mboup, une fille âgée de 12 ans. Pour en avoir le cœur net et en savoir beaucoup plus sur le profil et la vie du dernier cité, la rédaction de Dakaractu, a rencontré la famille de Thioro Mboup.

Sa tante, dans cette entrevue réalisée ce dimanche 1er mai 2022, a fustigé d’emblée, ce qu’elle considère comme un acharnement sur leur fille, d’autant plus que cette dernière est considérée aujourd’hui comme une fille facile, ampoulée et prétentieuse. Alors que, poursuit-elle, cette dernière s’est juste retrouvée au mauvais endroit, au mauvais moment, avant de clamer son innocence. Cette tribune est aussi saisie par la famille Mboup pour dénoncer certaines informations qui circulent depuis le début des faits sur les réseaux sociaux et aussi pour présenter leurs condoléances à la famille du défunt...
Lundi 2 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :