Exclusivité Dakaractu / Madiop Diop se lâche : « Nous devons aider Khalifa Sall (…) Ces choix aux allures de copinage freinent l’élan unitaire… Entre YAW et Moi … »


Au lendemain de sa déclaration déchirante concernant les investitures de la coalition Yewwi Askan Wi qui lèsent la commune de Grand Yoff, le maire Madiop Diop, donnant la primeur à Dakaractu, a évoqué les raisons qui l’ont poussé à décliner la place de suppléant qui lui avait été réservé. 

Ce qui a provoqué la colère du maire de Grand-Yoff, c’est ce manque de considération vis-à-vis de cette commune qui a eu, durant les dernières élections locales, 5. 000 voix de plus que la majorité présidentielle. « Je ne peux concevoir qu’à Grand-Yoff, au niveau de la liste nationale, aucun élément de la commune n’est positionné. Il faut promouvoir les autres leaders de Grand-Yoff, ma personne importe peu. Ce qui est le plus regrettable, c'est qu'aux Parcelles assainies, à la Patte d’Oie, à Cambérène, aucun responsable de Taxawu Dakar n’est pris en compte », nous confie le maire Madiop Diop.

Pour le souteneur de Khalifa Sall, il doit être accompagné dans les choix pour éviter les tiraillements et frustrations au sein de la coalition : « C’est vrai, que Khalifa est le leader, mais ceux qui sont avec lui, doivent lui faciliter la tâche… Ousmane Sonko, et tant d’autres de la coalition doivent prendre leurs responsabilités pour mieux se concerter au sein de l’alliance afin de sauver les meubles… » recommande encore l’édile de Grand-Yoff, considérant que dans une coalition, il faut taire les égo, et n’avoir comme objectif que la satisfaction des populations que vous représentez.

Sur la suite de son compagnonnage avec Yewwi Askan Wi, le maire de Grand-Yoff nous livre sa position et son sentiment sur l’organisation des législatives au niveau de sa commune. 


Entretien…
 
Mercredi 11 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :