El hadj Cheikh Ndao, adjoint au maire de la commune de Kaolack : «La mairie de Kaolack est une institution et n'a reçu aucune convocation sur la tenue de la réunion de l'Ams »


La dernière sortie du président de l'association des maires du Sénégal, Aliou Sall regrettant l'absence de la mairesse de Kaolack, Mariama Sarr, à  l'occasion de la rencontre de l'Ams à Kaolack, trouve un écho défavorable du côté des membres de l'institution municipale. " Nous voulons rappeler à Aliou Sall que la mairie de Kaolack est une institution et elle n'a reçu aucune convocation sur la tenue de la réunion de l'Association des maires du Sénégal. Et aussi lui rappeler que la mairie de Kaolack est membre de l'Ams comme elle est membre de l'association des maires francophones. Alors si l'Ams a une rencontre, elle doit envoyer une convocation dûment écrite et adressée aux collectivités locales ", a martelé l'adjoint au maire, El hadj Cheikh Ndao.

Selon toujours l'adjoint au maire en charge de la communication de la mairie de Kaolack, l'Ams a du pain sur la planche car les attentes des collectivités locales restent  nombreuses et insatisfaites. " Nous voulons que l'Ams aide les communes par rapport aux financements des collectivités locales, notamment les taxes sur le tourisme et les fibres optiques des grandes compagnies qui traversent les communes. Les maires veulent des passeports diplomatiques, mais l'urgence est ailleurs, et c'est le statut de l'adjoint au maire qui est élu au même titre que le maire", a-t-il pesté.
Mardi 6 Mars 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :