Éducation, formation et réinsertion : La FSPE lance une campagne de levée de fonds pour un objectif de 500 millions de francs CFA d’ici 2023.


Parce que l'éducation n'a pas de prix, parce que l'éducation est un droit fondamental, la Fondation du Secteur Privé pour l'Éducation lance un appel aux entreprises publiques et privées, aux salariés, mécènes et acteurs de la société civile, afin de garantir à chaque enfant le droit à une éducation de qualité et à chaque jeune une formation.

La fondation entend accompagner les communautés des Régions Sud du Sénégal, Ziguinchor, Kolda, Sédhiou et Kédougou, afin de fournir une éducation de base de qualité et une formation aux jeunes.

En effet, l’accent porté sur cette zone s’explique  par le fait que  37% des enfants de 6 à 19 ans quittent très tôt les bancs de l'école pour diverses raisons liées entre autres à la pauvreté et aux inégalités.

Ainsi, à l'horizon 2023, cette initiative devrait permettre à 5 000 jeunes d'avoir accès à l'éducation à travers la mise en œuvre d'alternatives éducatives telles que les Daara communautaires, les classes passerelles et la préparation à l'entrepreneuriat et la formation aux métiers.

Sur ce, en collaboration avec les collectivités territoriales, la FSPE et ses partenaires comptent offrir  une seconde chance aux exclus du système scolaire classique pour réintégrer l'école à travers des offres d'éducation complémentaires adaptées à leurs besoins, endiguer les facteurs à la base du décrochage scolaire et la déscolarisation précoce en améliorant la capacité des enseignants et des établissements scolaires à constituer des espaces sûrs et de bien-être pour les élèves.

Ainsi, pour atteindre ces objectifs, une large campagne de levée de fonds au niveau national et international est officiellement lancée ce vendredi 02 Juillet, à la chambre de commerce de Dakar. Le montant à atteindre s’élève à 100 millions de francs CFA d’ici au mois de Mars 2023.
Vendredi 2 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :