Économie : L’ultime appel de la Cciad à la formalisation pour tirer le secteur informel de la précarité dans laquelle il baigne...


Le Sénégal, à l'instar de beaucoup de pays africains, n'échappe pas à la nécessaire organisation du secteur dynamique informel, véritable amortisseur social. Un secteur qui occupe une partie importante de la population. D’où la raison, selon le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad,) d’accueillir la session de sensibilisation sur la formalisation des acteurs du secteur informel. 
 
‘’C'est tout heureux que nous avons accueilli cette initiative visant à organiser ensemble cette session de sensibilisation à l'endroit des acteurs concernés. La pandémie de la Covid-19 a mis à nu les contraintes liées à la non formalisation des entreprises du secteur informel. En effet l'État, amené à apporter des réponses aux difficultés des entreprises, a eu beaucoup de difficultés à identifier les acteurs du secteur informel afin de leur apporter le soutien nécessaire dans le cadre du Programme Force Covid. Cela a accru la précarité dans laquelle baigne le secteur informel et le risque qu'il représente pour tout son écosystème’’, a dit Abdoulaye Sow, le président de la Cciad. C'est d’ailleurs, conscient de tous les avantages liés à la formalisation de vos activités que la Cciad a mis en place un Guichet unique qui vous accompagne dans toutes vos démarches de formalisation, a-t-il indiqué.
 
Une occasion que la Cciad a mise à profit pour relever les conséquences de l’absence pour une entité d’être formalisée. ‘’Aucun partenaire ne voudrait traiter avec une entreprise qui peut disparaître du jour au lendemain, notamment dans un contexte aussi incertain. Il est vrai que plusieurs initiatives de formalisation initiées ces dernières années se sont soldées par des échecs. Mais cela n’occulte en rien les bénéfices de la formalisation’’.
 
 
En formalisant l’entreprise ou son activité, l’acteur y gagne, entre autres, ‘’la possibilité de vous positionner sur un marché plus vaste et de trouver des débouchés pour l'écoulement de vos produits ; la possibilité d'accéder à la commande publique ; la possibilité d’accéder aux financements de l’État et ceux des banques commerciales pour accroître vos capacités de production ; la possibilité d'obtenir une couverture sociale pour vous-même et pour vos employés ; la possibilité de conclure des partenariats solides avec des entreprises locales ou étrangères’’.
Jeudi 27 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :