Derniers événements malheureux dans le Sud : Le Collectif des Cadres Casamançais (CCC) recommande le renforcement de la surveillance des forêts


Derniers événements malheureux dans le Sud : Le Collectif des Cadres Casamançais (CCC) recommande le renforcement de la surveillance des forêts
Le Collectif des Cadres Casamançais (CCC), dans un communiqué, regrette profondément les derniers événements malheureux intervenus en Casamance qui ont entrainé la mort de soldats sénégalais, des victimes blessées et des militaires sénégalais faits prisonniers par des personnes se réclamant  du Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC). Le CCC s’est par la suite réjoui de la libération le lundi 14 février dernier, des sept militaires et remercie tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à cette libération et ce, dans l'intérêt bien compris des populations soucieuses de vivre en paix dans un Sénégal uni et prospère. 
Selon le Collectif, le conflit sénégalais en Casamance connaît une accalmie depuis quelques années grâce aux efforts des uns et des autres. Ces efforts note t-il, doivent être poursuivis avec détermination. 
À ce sujet, le CCC félicite d'une part, le Groupe de Réflexion pour la Paix en Casamance (GRPC) qui a joué un rôle de validation et de consolidation de cette accalmie et d'autre part, les autres acteurs du processus de paix en Casamance qui ont, chacun en ce qui le concerne, contribué à la stabilisation de cette accalmie qui a suscité beaucoup d'espoir de paix. Aussi, le C.C.C exhorte l’État du Sénégal à maintenir son option pour aboutir à une résolution politique du conflit et par conséquent, à continuer les négociations avec tous ceux qui en manifestent le désir. 
En ce qui concerne le trafic de bois, à l'origine du récent regain de tension à la frontière avec la Gambie, le CCC recommande le renforcement de la surveillance des forêts casamançaises pour faire cesser la coupe de bois. Le C.C.C, tient à réaffirmer encore une fois, son attachement à l'intégrité du Territoire sénégalais, qui est un et indivisible. Dans cet ordre d'idées, le C.C.C appuie fortement Monsieur le Président de la République, qui n'a cessé d'affirmer sans ambiguïté, fidèle en cela à son serment, que tout est négociable sauf la partition du pays...
Vendredi 18 Février 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :