Délivrance de licences entre la Gambie et le Sénégal : Les chauffeurs et transporteurs en AG à Kaolack disent niet.


En assemblée générale à Kaolack, les chauffeurs et transporteurs ont décidé d'anticiper la prochaine décision des autorités sénégalaises et gambiennes liée à la délivrance de licence pour certains véhicules.

"Ils ont décidé d'octroyer 100 licences à la Gambie et 150 au Sénégal pour faciliter la libre circulation de certains véhicules en territoires sénégalais et gambien. Nous les acteurs de ce secteur avons décidé de nous opposer à une telle décision parce que pensons que celle-ci va tout certainement plomber notre chiffre d'affaires…", a laissé entendre le sg du syndicat national des travailleurs du transport routier du Sénégal, Alassane Ndoye.

Embouchant la même trompette, Pape Babacar Ndour, de la gare routière de Nioro à Kaolack, de préciser que 'la délivrance de ces licences sans l'implication des principaux acteurs, prouve nettement que le projet est voué à l'échec'. " Nous dénonçons cette idée, car elle a été peaufinée à l'insu des personnes concernées. Et si le projet est validé, cela va avoir un impact négatif sur les gares routières de Karang, Keur Ayip etc... En effet, ces garages devront fermer boutique parce qu'ils ont été construits pour servir de zones de tampon entre les deux pays. Le secteur du transport sera durement affecté…", a-t-il lancé.

Poursuivant, Alassane Ndoye de pointer du doigt la circulation des "Bus Sénégal Dem Dikk" et les "Taxis Allô Dakar". On nous avait annoncé que ces bus seraient placés à la disposition du secteur privé. Mais c'est plutôt le public qui s'en occupe. Ces véhicules de même que les taxis Allô Dakar constituent un frein quant à l'essor de notre secteur. Alors, nous interpellons le président Macky Sall sur ce dossier, car nous écartons pas de paralyser le secteur du transport pour avoir gain de cause…", a-t-il ajouté.
Samedi 23 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :