Déclaration de patrimoine : La présidente de l'OFNAC fait le point de la situation actuelle et décèle des manquements dans la loi.


Le présidente de l'OFNAC, Mme Seynbou Ndiaye Diakhaté, note des manquements liés à l'application de la loi relative à la déclaration de patrimoine au Sénégal. Des manquements qui seraient liés pour la plupart des cas à une mauvaise interprétation de la loi.

"Une loi n'est jamais parfaite, parce qu'il y a toujours des insuffisances et des vides à combler ainsi de suite. C'est ce qui s'est passé avec la loi sur la déclaration de patrimoine, qui n'est pas seulement l'œuvre de l'OFNAC, la société civile et le secteur privé, tous se sont rendus compte qu'il y a des insuffisances qu'il faut combler", avoue Mme Seynabou Ndiaye Diakhaté.

Faisant le point sur la situation actuelle de la déclaration de patrimoine, la présidente de l'Office de lutte contre la fraude et la corruption renseigne qu'à ce jour, la déclaration de patrimoine est à environ 59%."À ce jour, nous avons 1247 assujettis actifs comme inactifs, 788 déclarations d'entrée et 150 déclarations de sortie", a précisé Mme Seynabou Ndiaye Diakhaté en marge de l'atelier de sensibilisation sur le système sénégalais de déclaration de patrimoine destiné aux parlementaires...
Jeudi 1 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :