DISCOURS DU KHALIFE DES MOURIDES/ Touba a-t-il voulu corriger le talibé mouride Idrissa Seck ?


Serigne Mountakha Mbacké Bassirou Mbacké, dans son discours d'aujourd'hui, a clairement montré qu'il est au courant que des musulmans, Mourides et Tidianes, étaient en train de s'invectiver à travers les réseaux sociaux. Une situation regrettable à laquelle il a voulu mettre un terme. Une situation qui, il faut aussi le reconnaître, a malheureusement, découlé de la sortie d'Idrissa Seck dans laquelle il semblait apporter des correctifs quant à cette croyance établie et qui fait de la Mecque le lieu central de l'Islam.

Rappelant que ''les enseignements du prophète Mohamed Psl étaient clairs et sans ambiguïté à tout point de vue '',  Serigne Mountakha a semblé vouloir attester de la véracité et de l'immuabilité de ce fait. Par conséquent, ne pas y croire ne coïnciderait pas avec la compréhension qu'un bon musulman devrait en avoir. Quant à sa nouvelle approche de crier sous tous les toits qu'il est mouride, tout semble montrer que Touba a voulu ( là aussi) humblement rappeler à l'ancien Premier ministre que le Mouridisme n'est pas détachable de l'islam et qu'il faut d'abord être un bon musulman. Sans quoi, l'on ne pourra aucunement revendiquer, de manière valable, une quelconque mouridité.

Toujours par le biais de son porte-parole Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, le patriarche de Darou Minane a rappelé que Serigne Touba a toujours œuvré pour que la Ummah Islamique évolue dans un climat de paix et de sérénité. Pour le Khalife,  '' c'est  désormais un défi à relever à  l'heure où l'islam est attaqué de tout bord. Autrement dit, il ne saurait tolérer dans ce contexte que des troubles soient de mise entre tarikhas.

Serigne  Mountakha de poursuivre en signalant que les disciples de Serigne Touba sont astreints à adopter des comportements déférents vis-à-vis des autres avant de leur interdire de répondre aux attaques adressées au Saint homme. 
Mercredi 30 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :