Croissance économique : La DGPPE promeut la projection de l’individu au centre du développement.


La Direction Générale de la Planification et des politiques économiques (DGPPE) en étroite collaboration avec le Conseil des ONG d’appui au développement (CONGAD) a organisé ce mercredi 30 Juin, un atelier portant sur les questions et défis en matière de désagrégation des données dans les différents secteurs et domaines d’activités. 

 

Ledit atelier s’inscrit dans le cadre de l’élaboration d’un plan d’actions pour la charte des données inclusives permettant de suivre les Objectifs de Développement Durable (ODD) à travers des données désagrégées à tous les niveaux.

L’objectif de cet atelier est de continuer le processus participatif qui implique les sectoriels pour analyser les gaps qui ne permettent pas d’atteindre les couches vulnérables.

« Le principe des Objectifs de Développement Durable ODD »

Une occasion pour Salimata Bocoum, directrice de SightSavers, partenaire de la DGPPE, de revenir sur l’engagement du Sénégal dans cette approche participative pour le suivi de la mise en œuvre de l’inclusion de toutes les couches de la société dans les mécanismes nationaux constituant le point focal pour l’atteinte des résultats escomptés. C’est aussi pour elle, l’occasion de revenir en détail sur les tenants de l’organisme SightSavers et les défis relevés lors de réunions précédant cet atelier.


Le but, selon la DGPPE, est de mettre l’individu au centre du développement, mais également d’œuvrer pour promouvoir une croissance économique qui devra profiter à tous sans distinction d’âge, d’ethnie, de sexe, de religion.


« Par ailleurs, je salue l’initiative de l'État de mettre tout en œuvre afin de promouvoir la culture des données inclusives », terminera-t-elle.

Mercredi 30 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :