Crise scolaire : Il est temps de remettre les pendules à l'heure ( Fatou Dione Coly)


 Fatou Ndione Coly est catégorique : " les enseignants méritent respect et considérationeulement mais il faut qu'ils s'arment de patience, cessent les grèves intempestives et poursuivent les négociations pour venir à bout de tous les problèmes. "

La chargée de mission à la présidence de la République qui évalue la crise que traverse l'école sénégalaise, met tout sur le facteur temps. Aujourd'hui, le président Macky Sall a beaucoup fait en faveur de l'enseignement, car concernant les accords,  28 sur les 33 ont trouvé de solutions. Le chef de l'Etat a beaucoup fait contrairement à ses prédécesseurs et le gouvernement qui est dans la logique de bien faire est sur la bonne voie. " Nous  demandons aux enseignants de porter des brassards rouges et de ne pas déserter les salles. " Cependant concernant les abris provisoires, la conseillère municipale demande d'accélérer les efforts sur la coopération décentralisée pour mieux aider les élèves surtout en période hivernale. 
Elle s'exprimait en marge de la manifestation du  Codec de Diass qui a fêté ses élèves dont elle était la marraine. Dans le cadre de la décentralisation, le Codec de Diass a choisi cette année le village de Tchicky  pour abriter ses activités. 
Samedi 10 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018