Conflit au Proche Orient : l’Ambassadeur d’Israël au Sénégal, S.E.M. Roi Rosenblit, charge le Hamas et défend la position de son pays.

Alors que le conflit au proche Orient entre Israël et la Palestine s’estompe, avec un cessez-le-feu annoncé entre les deux rivaux, l’Ambassadeur d’Israël au Sénégal, S.E.M. Roi Rosenblit, a chargé le Hamas qu’il accuse d’être une organisation terroriste et a tenté de défendre son pays.


Le diplomate qui a retracé le début de cette crise dans la mosquée Al Aqsa, sur le Mont du Temple et sur le Mur de Lamentations, a accusé les palestiniens d'avoir été les premiers à commencer à lancer des roquettes contre Jérusalem depuis la bande de Gaza à la suite des confrontations engagées contre les forces de l'ordre. Face à ces attaques à l'encontre de la population, Israël était obligé de défendre ses citoyens, explique-t-il. « Le Hamas a poursuivi sa campagne en lançant des milliers de roquettes sur Tel Aviv et d'autres villes israéliennes.  Douze civils israéliens, juifs et musulmans, hommes, femmes et enfants, ont perdu la vie. Parmi eux, Nadine Awad, une jeune musulmane de 16 ans et son père Khalil, habitant de Dahmesh au centre d'Israël en sont des victimes. Tout comme, Iddo Avigal, un garçon juif de 5 ans également, est mort d’un éclat de roquette à l’intérieur de sa maison familiale à Sderot, dans le sud d'Israël », se désole M. Rosenblit. 
 
À ce jour, révèle-t-il, le Hamas a lancé plus de 4. 000 roquettes sur Israël.
 
« Ces roquettes ont été lancées sans conscience sur les villes israéliennes, dans le but de décimer et d'exterminer des civils israéliens, jeunes ou âgés, arabes ou juifs. Une centaine de ces mêmes roquettes ont touché la bande de Gaza. Dieu merci, Israël dispose du système défensif, le « Dôme de fer », qui détruit environ 90 % des roquettes avant qu'elles n'atteignent leurs cibles en Israël, et évite ainsi un bain de sang beaucoup plus important parmi les civils. Ma famille, mes amis à Jérusalem et à Tel Aviv, sont traumatisés par ces dix jours d'alerte assourdissante continues, et par les longues nuits dans les abris.
Le Hamas lance des roquettes depuis des zones civiles densément peuplées, écoles, jardins d'enfants et mosquées, pire, il utilise les civils comme boucliers humains. Il commet ainsi un double crime de guerre : il tire sans discrimination sur la population civile israélienne et utilise les civils palestiniens pour se protéger », dira-t-il en outre.
 
Les 18 et 19 mai 2021, Israël a facilité le passage d'aide humanitaire de la Jordanie à Gaza : un convoi de 40 camions transportant des fournitures médicales, des vaccins Covid 19, du carburant et des denrées alimentaires. Au passage d'Eretz, le Hamas a tiré des obus de mortier sur cet envoi humanitaire et deux civils y ont trouvé la mort, renseigne encore le diplomate. Qui poursuit en indiquant que ces actions sont une preuve supplémentaire du mépris total du Hamas pour la vie et le bien-être des Palestiniens. Le Hamas a privé les Gazaouis d’une aide humanitaire vitale.
 
Israël fait ce qu'il peut pour arrêter les tirs de roquettes et défendre ses citoyens, fait savoir l’Ambassadeur. « Nous utilisons des armes de précision pour cibler les commandants militaires du Hamas et les rampes de lancement de roquettes dans la ville de Gaza. Lorsqu'il y a un risque de toucher des civils aux alentours, nous les prévenons par des appels téléphoniques et leur demandons de quitter la zone. Parfois, nous interrompons le tir au dernier moment parce que la vie d’un civil palestinien est menacée.  Tandis que les tirs de roquettes continuent sur nos villes, le nombre de victimes innocentes des deux côtés augmente. C'est une tragédie! Aucun enfant ne devrait être tué, parce qu'il est israélien ou palestinien ».
 
« Israël a l'obligation de défendre ses citoyens, comme n'importe quel pays du monde le ferait. Si des roquettes étaient lancées sans discernement sur Dakar, Rufisque ou Thiès, le Sénégal ferait tout ce qui est nécessaire pour l'arrêter. N'importe quel pays du monde le ferait ! L'organisation terroriste Hamas dirige de facto la bande de Gaza depuis qu'Israël l'a quittée en 2005. Le Hamas, au lieu de reconstruire Gaza, au lieu de construire des écoles, des hôpitaux et des mosquées pour ses citoyens, s'arme de capacités militaires pour attaquer et tuer des citoyens israéliens », a-t-il aussi accusé. 
 
Les attaques à la roquette du Hamas depuis Gaza doivent cesser. Nous Israéliens, et nos voisins les Palestiniens, méritons tous deux de vivre en paix et en sécurité, a conclu l'ambassadeur d'Israël au Sénégal...
Vendredi 21 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :