COP 25 / GES : L’économie circulaire, solution pour la réduction des émissions


L’économie circulaire comme élément clé de réduction des gaz à effet de serre. C’est la réflexion sur laquelle s’est penchée la commission européenne, session lors de laquelle notre compatriote Ousmane Fall Sarr, négociateur international et coordinateur de l'Alliance ouest-africaine sur les marchés du carbone et la finance climatique était panéliste. Par ailleurs le président du comité national changements climatiques du Sénégal (COMNAC), M Sarr a tenté de répondre à la question des défis spécifiques aux pays en développement exportateurs de matières premières. L'application des principes de l'économie circulaire à des secteurs clés peut avoir un énorme potentiel de réduction des émissions de GES, selon la commission. Cependant, regrette l’Institution, la plupart des gouvernements considèrent à peine les mesures d'EC dans les politiques visant à atteindre l'objectif de l'Accord de Paris de limiter le réchauffement climatique à moins de 2°C. « L'ajout de l'EC aux stratégies climatiques nationales et la mise en œuvre de modèles commerciaux d'EC peuvent non seulement contribuer à la réalisation des objectifs climatiques, mais aussi stimuler les entreprises innovantes et favoriser une économie plus durable et régénératrice », peut-on lire dans le document remis à la presse. Il a été question de démontrer donc comment les pays peuvent envisager ces changements fondamentaux et systémiques lors de la prochaine itération de leurs CDN et trouver des solutions plus complètes pour atteindre l'objectif de 1,5ºC. Des exemples de bonnes pratiques d'Economie Circulaire et un forum de discussion pour aider les praticiens de l'EC à relever les défis auxquels ils sont confrontés, a été à l’ordre du jour. Des solutions de l'industrie pour lutter contre le changement climatique et des exemples d'approche de l'économie circulaire adoptées au niveau de l'entreprise, a mis fin aux travaux.
Jeudi 12 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :