Burkina Faso : Libération du lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana.


Burkina Faso : Libération du lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana.
Des rumeurs ont voulu faire croire que le coup d’État du 24 janvier a été mené par un proche du Général Gilbert Diendéré, condamné pour le coup d’État manqué de 2015. Dans son discours de jeudi passé, le lieutenant-colonel Paul Henry Sandaogo Damiba s’est implicitement engagé à laisser la justice suivre son cours dans cette affaire. 

Cependant, une autre affaire qui a défrayé la chronique au Burkina Faso ces dernières semaines vient de connaître un dénouement inattendu. Le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana qui avait été arrêté le 10 janvier chez lui, à Ouagadougou a été libéré ce mercredi 2 février par le tribunal militaire. Les médias burkinabè visités à Dakaractu n’ont pas donné beaucoup de détails sur les circonstances de cette libération. 

Mais certains observateurs avaient vu dans son arrestation une opération préventive d’un régime rendu nerveux par les aspirations légitimes de son peuple. 

Ex-chef de corps du 12e régiment d’infanterie commando, le lieutenant-Colonel Zoungrana était soupçonné de préparer un coup d’État contre le président Roch Marc Christian Kaboré. Un putsch qui sera finalement l’œuvre du lieutenant-colonel Paul Henry Damiba.
 
Mercredi 2 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :