Ballon d'or 2019 : Sadio Mané a-t-il perdu d'avance face à Lionel Messi et Cie ? (Reportage)


À quelques jours de l'annonce du 64 ème  lauréat du ballon d'or France Football, ce lundi 2 décembre au théâtre du Châtelet à Paris en France, le nom de l'international Sénégalais Sadio Mané est plus que jamais évoqué parmi les potentiels vainqueurs. Sauf que depuis le sacre de George Weah en 1995, l'Afrique court derrière ce trophée qui paraît désormais inaccessible. Le football africain serait-il méprisé ? Voire sous-côté ? Les critères d'attribution du Ballon d'or européen sont-ils les mêmes pour tous ? Chacun y va de son interprétation...


Selon le consultant en football Cheikh Oumar Aïdara, il est important d'évoquer les questions de forme dans un premier temps, à savoir les performances individuelles et collectives, la régularité entre autres... Mais aussi les principales questions de fond qui se posent  réellement : Les conditions d'attribution du ballon d'or européen sont-elles les mêmes pour tous ? Si les chances de victoire de l'international Sénégalais Sadio Mané sont réelles, cette année, elles semblent assez minces selon certains. Parmi les facteurs défavorables cités, figure en bonne place la question raciale, qui est souvent soulevée par une partie du continent africain. S'agit-il d'une forme de victimisation infondée ? Ou bien d'un réel fait extrasportif ? Cette question raciale est-elle soulevée à tort ou à raison ? Pour le consultant sénégalais, il s'agit là d'une problématique qui est réelle. Et, plus que jamais d'actualité. En attestent les initiatives de la FIFA Allant dans ce sens notamment avec un congrès organisé en 2013 pour traiter de la question raciale dans le football.


24 ans après le sacre du Libérien George Weah, seul africain à avoir soulevé le ballon d'or européen en 1995. l'Afrique attend encore son deuxième lauréat. Malgré une forte représentativité des joueurs d'origine africaine au niveau des grands clubs d'Europe, le gap semble encore très difficile à combler. Pourtant ce ne sont pas les talents qui manquent, de Samuel Eto'o à Didier Drogba, les performances Africaines semblent être méprisées.


Avec une saison 2018-2019 éblouissante, à peine entachée par la finale de la CAN 2019 perdue 1-0, et une honorable seconde place en premier League devancé d'un point par Manchester City, Sadio Mané présente pourtant l'un des meilleurs profils pour remporter le BO européen 2019. Ses titres en ligue des Champions, et en super coupe d'Europe combinés à son statut de meilleur buteur de la Premier League, et excellente entame en 2019/2020 ne semblent pas convaincre. Mais pourquoi ? Une autre question qui en interpelle plus d'un. C'est celle du vote. Qui vote réellement pour cette distinction du ballon d'or européen ? Sur quels critères sont choisis ces journalistes sportifs ? Quel est le poids du continent africain dans tout cela ? 


Malgré une grosse campagne médiatique qui plaide en faveur de la consécration de Mané pour cette édition 2019, le consultant sénégalais pointe du doigt un aspect commercial qui influencerait les votants, plus prompts à plébisciter un Lionel Messi plus vendeur plutôt qu'un Sadio Mané. Lionel Messi, Sadio Mané et Virgil Van Dijk c'est le pronostic final de la plupart des amateurs de foot interrogés dans ce reportage.  Ils voient déjà l'Argentin sacré ballon d'or pour la 6 ème fois au détriment de l'attaquant de Liverpool en quête d'une première distinction individuelle majeure. 

 
Samedi 30 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :