Affaire Médinatoul Salam : Cheikh Béthio Thioune lavé à grande eau par ses co-accusés


Affaire Médinatoul Salam : Cheikh Béthio Thioune lavé à grande eau par ses co-accusés
« Le marabout n’a pas donné des ordres », « Il n’était au courant de rien », « Il n’était pas informé ». Les phrases utilisées par les co-accusés  de Cheikh Béthio Thioune pour décrire la version de leur guide ne prêtent pas à confusion. Placé sous contrôle judiciaire et jugé par contumace, il a été rapidement blanchi par ses disciples.

Serigne Saliou Barro, Khadim Seck, Mamadou Ann dit "Pape" et Mame Balla Diouf, qui ont défilé à la barre ce mercredi, ont réfuté difficilement les faits. Dans leurs dépositions, ils ont tout fait pour disculper leur marabout, qui "n'est point à l'origine de la bagarre", selon eux. Samba Ngom et Demba Kébé ont affirmé avoir caché à Cheikh Béthio Thioune que Bara et Ababacar étaient morts. "Cheikh bi n'est pas un commanditaire à ce que je sache. Il était en retraite dans sa concession", explique Khadim Seck. 

Pour le procureur, les thiantacounes, accusés d'avoir tué Bara Sow et Ababacar Fall, « ne peuvent pas échapper à une condamnation pour meurtre ». 

Pour rappel, Bara Sow et Ababacar Fall ont été abattus de quelques balles par leurs condisciples, le 22 avril 2012 à Médinatoul Salam. Le juge de la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance (TGI) devra décider de leur peine après jugement…

 

 
Mercredi 24 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :