Affaire Guy Marius et Cie : Le MEER dément Ousmane Sonko et clarifie...


Les propos du député Ousmane Sonko, selon lesquels de jeunes étudiants de l’APR ont eu à forcer les portes du palais présidentiel au cours d’une audience sans qu’ils ne soient inquiétés après les faits, tenus devant ses pairs à l’assemblée nationale, ne sont pas du goût du Mouvement des Élèves et Etudiants Républicains (MEER).
Face à la presse, ce 13 décembre, l’organisation a jugé nécessaire d’apporter un démenti à l’endroit du leader du parti PASTEF qu’ils qualifient  de mythomane. Pour les responsables du MEER, trois (3) de leurs camarades ont été bel et bien arrêtés et placés sous mandat de dépôt suite aux échauffourées et bousculades entre étudiants au palais le 29 mai, lors de leur audience avec le président Macky Sall, contrairement aux allégations  fallacieuses de l’opposition. Mieux, le MEER précise que ces derniers ont été jugés et condamnés selon les lois et règlements en vigueur dans ce pays. Le mouvement qui regroupe les apprenants du parti au pouvoir réfute toute comparaison de leur démarche avec celle de Guy Marius Sagna et compagnie le 29 novembre dernier. Pour le MEER, l’acte posé par le coordonnateur de ‘’Aar Linu Bokk’’ et sa bande n’est rien d’autre que du banditisme et de la lâcheté doublée d’incivilité.
Vendredi 13 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :