Affaire Boffa-Bayotte / Vision Citoyenne et les familles des détenus exigent un procès équitable.


Dans un point de presse tenu ce mercredi à Ziguinchor, les familles des détenus dans l’affaire Boffa-Bayotte, par la voix de Madia Diop Sané, coordonnateur de la plateforme membre de la société civile « Vision Citoyenne », exigent un procès juste et équitable. « Les détenus ne veulent que l’ouverture d’un procès et rien d'autre. Nous avons des suspicions sur le retard de l’ouverture du procès de l’affaire Boffa-Bayotte que seul l’État peut éclairer », dénonce Madia Diop.  

Poursuivant, il dit : « nous exigeons le rétablissement des salaires de René Capain Bassène et d'Oumar Ampoye Bodian parce qu’ils bénéficient de la présomption d’innocence. Nous n’accepterons pas qu’on continue à leur couper leurs salaires parce qu’ils ont de la famille et ne sont toujours pas condamnés. Nous allons mener la lutte jusqu’au bout », promet l’activiste...
Mercredi 26 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :