Affaire « Sweet Beauté » : « Malade » au début de l'affaire, Sonko ne souffrirait plus « d'aucune maladie »


Le 08 février dernier, au lendemain de la plainte pour viol déposée contre lui par Adji Sarr, le leader du Pastef, Ousmane Sonko, avait alors,  pour justifier sa présence sur les lieux "du crime" évoqué une "douleur au dos qui le fatigue depuis fort longtemps et qui nécessitait des séances régulières de massage". Il avait en outre même évoqué les risques "qu'une intervention chirurgicale pourrait provoquer". Ainsi, avait-il clairement dit "je suis malade et ceux qui me connaissent le savent." 

Certains s'étaient même demandé que si le mal était aussi sérieux, pourquoi le leader de Pastef ne s'est pas tourné vers des kinésithérapeutes pour ses séances de massages. Lui évoquera la question du coût qui serait "trop élevé". Mais à la surprise générale, ce 25 février 2021, c'est-à-dire plus de deux semaines après, voilà que ce même Sonko "ne souffrirait plus d'aucune maladie." 

En effet, face à la presse, ce jour il dira qu'"en dehors de quelques petits soucis rhumatismaux bénins, je ne souffre d’aucune maladie cardiaque, pulmonaire, rénale ou autre diabète. Je suis en excellente santé par la grâce de Dieu." Il faut donc croire que les massages de Adja Sarr ont eu leurs effets en si peu de temps.  

En conséquence, avertira-t-il : "Macky Sall sera personnellement responsable de tout ce qui pourrait m’arriver, notamment en termes d’empoisonnement par quelques méthodes sophistiquées." 
Vendredi 26 Février 2021
Dakaractu




1.Posté par Dr Djinné le 26/02/2021 13:52
Macky n'a pas du temps de jouer avec ce petit gamin, completement demasque maintenant. Il faut q'il aille jouer avec ses petits copains Guy Marius et Clédor, ignares comme lui.



Dans la même rubrique :