Abdourahmane Baldé (président du MKD) : « Le mouvement Kolda debout est décidé à aller aux locales et…à partir d’aujourd’hui, on entendra des ralliements à n’en plus finir… »


« Le Mouvement Kolda debout est décidé à aller aux locales et départementales. Et à partir d’aujourd’hui, on entendra des ralliements  à n’en plus finir. C’est moi qui retenais les gens en leur demandant de constater ce qui va se passer avant de se lancer dans la mare », déclare Abdourahmane Baldé, le président du mouvement Kolda debout ce jeudi 07 octobre lors du lancement des 96 heures du quartier Sikilo. 

Abordant la situation politique actuelle de Kolda, il avance : « nous avons tous constaté avec une photo très souriante et gentille à Dakar que les gens essayent de discuter de ce qui va se passer à Kolda. J’encourage qu’ils puissent se réunir, comme ça on ne fera qu’un seul coup de balai. Et je peux garantir que les gens verront se mettre en place la plus grande coalition jamais connue à Kolda. Moi, j’encourage l’unité de Kolda. C’est pourquoi, aujourd’hui, si on veut travailler pour Kolda, il faut que tous se réunissent comme un seul homme. Et celui qui a le meilleur profil et le soutien des populations qu’on le mette devant… » 

Dans la foulée, il revient sur l’objectif des journées de Sikilo : « on est présent à Sikilo pour lancer les 96 heures du grand quartier de Sikilo relatives au nivellement et le remblayage de routes impraticables, la remise de matériel médical pour les postes de santé et le district sanitaire. Mais également, nous accompagnons environ 40 groupements de femmes pour leur autonomisation, des visites à domicile pour diagnostiquer les difficultés des populations afin d’essayer d’y remédier. C’est pourquoi, nous avons invité l’ensemble des populations à constater de visu le travail que nous sommes en train faire sur le terrain. » 

Il convaincu que le MKD pense avoir le soutien des populations sans distinction aucune. Les populations sont conscientes que le travail que nous faisons n’est pas pour nos sympathisants encore moins pour nos militants. Dans la même lancée, il précise : « aujourd’hui même ceux qui ne sont pas avec nous bénéficient de nos actions citoyennes. C’est ce qui nous a valu un élan de sympathie des populations sans faille… » 
Jeudi 7 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :