Violence policière dans les universités : le Mouvement Citoyen (MC) condamne et demande à l'Etat de "gérer avec diligence la question du paiement des bourses des étudiants."


Violence policière dans les universités : le Mouvement Citoyen (MC) condamne et demande à l'Etat de "gérer avec diligence la question du paiement des bourses des étudiants."
Le Mouvement Citoyen (MC), une Organisation de la Société Civile Sénégalaise, a appris avec tristesse et désolation le décès de Fallou SENE, étudiant en deuxième année à la Section Français de l’UFR de Lettres et Sciences humaines de l’Université Gaston BERGER de Saint-Louis, le Mercredi 16 mai 2018. Ce décès est survenu suite à l’intervention des forces de l’ordre dans le campus social. 

Le Mouvement Citoyen présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée et à toute la communauté universitaire sénégalaise.

Le Mouvement Citoyen déplore les nombreux cas de blessés tant du côté des étudiants que de celui des forces de l’ordre.

Le Mouvement Citoyen condamne avec fermeté l’usage de la violence par les forces de l’ordre au sein de l’espace universitaire et la transgression de la loi 94-79 relatives aux libertés et franchises universitaires. En effet, l’usage de balles réelles sous prétexte de légitime défense  ne peut, en aucun cas, se justifier dans l’espace universitaire. 

Le Mouvement Citoyen demande aux autorités étatiques de prendre les mesures qui s’imposent pour que de tels actes ne se reproduisent plus jamais. Nous demandons également au gouvernent de situer les responsabilités et d’appliquer avec rigueur les sanctions qui s’imposent.

L’Etat doit gérer avec diligence la question du paiement des bourses des étudiants.

La Direction Exécutive 
Jeudi 24 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :