Vaccin anti-Covid-19 : L'Afrique sera-t-elle suffisamment et efficacement servie avec l'initiative Covax ?


La course au vaccin fait toujours son bonhomme de chemin dans le monde et particulièrement en Afrique. Pour permettre un accès rapide et équitable au vaccin contre la covid-19, l'initiative Covax, lancée en Avril dernier, devrait être bien partie pour répondre au besoin réel des pays Africains, car prenant en charge 20% des personnes les plus vulnérables dans les 92 pays à revenu faible ou intermédiaire (Oms).

Toutefois, même si l'organisation mondiale de la santé avait déjà obtenu des contrats pour disposer de 2 milliards de vaccins, signalons que des retards sont toujours notés. Une multitude de questions pourrait être posée. Notamment sur les accords conclus entre ceux délivrant les vaccins et les pays puissants qui ont facilement les possibilités de se les offrir. Une marque de solidarité est alors importante à manifester pour donner du crédit à cette initiative qui tend ,dans son essence, "à faciliter l'accès au vaccin à ces pays Africains quel que soit leur niveau de revenu". 

Cette initiative lancée par l'UA et consistant à doter le continent noir de vaccin dans les meilleurs délais,  est toutefois distincte du dispositif Covax, chapeauté par l'OMS et des partenaires privés, pour un accès équitable aux vaccins. Il faut rappeler que l'objectif de l'OMS est de fournir des doses pour jusqu'à 20 % de la population des pays participants avant la fin de l'année et que le financement de ces vaccins n'est assuré que pour les 92 pays les plus pauvres ou un peu plus riches du monde. L'OMS a bien annoncé que ces derniers recevraient les premières doses entre fin janvier et mi-février, mais visiblement, "tout est loin de se dérouler comme prévu". Ainsi l'Afrique craint que les volumes, qui seront disponibles entre février et juin, ne dépassent pas les besoins pour les soignants et ne soient donc pas suffisants pour contenir les chiffres croissants de la pandémie que se développe actuellement en Afrique...
Mercredi 3 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :