Thiès : Ndiaga Diaw s'interroge sur la fortune d'Idrissa Seck et invite la Crei à réagir...


« Entre 2000 et 2004, période pendant laquelle le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck, a occupé des postes ministériels sous l'ère Wade, ce dernier ne peut pas être aussi riche qu'il le prétend ». C'est l'avis du responsable du Parti Démocratique Sénégalais, Ndiaga Diaw, et responsable de l'Union des jeunes travaillistes libéraux qui a fait face à la presse pour tirer à boulets rouges sur le patron du parti Rewmi. 

Selon lui, la Cour de répression illicite (Crei) doit interpeller le président du Conseil économique social et environnemental (Cese), Idrissa Seck suite à sa déclaration de patrimoine. Aussi se désole-t-il qu'Idrissa Seck n'ait toujours pas démissionné de son poste de président du Conseil départemental de Thiès...
Samedi 6 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :