Théâtre sénégalais : Les acteurs culturels pour une meilleure politique de relance du 4ème Art.


Ce Mercredi 31 Mars a connu un panel dédié à la journée internationale du théâtre célébrée le 27 Mars de chaque année.

 

Les artistes du 4ème Art ont lors de ce panel, exploré les « maux » qui touchent le sous-secteur du théâtre notamment, l’accès limité à la formation.

 

C’est dans cette perspective que les différents panélistes ont interpellé l’État du Sénégal pour plus d’accompagnement.

  

 

« Le grand théâtre, un bijou vide »

 

 

Ndatté Diop, Président de l’association de la presse culturelle a, lors de ce panel, souligné l’importance de parler de relance du théâtre. Il déclare qu’au-delà d’être un sujet d’actualité, cette relance entre dans la dynamique de faire valoir le théâtre sénégalais et de lui redonner vie, car selon lui, « nous avons les infrastructures, le Grand Théâtre est là et c’est dommage car on y verra du tout sauf du théâtre. »

Par ailleurs, il soutient que cette relance doit passer par la formation qui reste la priorité mais aussi, par le financement du secteur professionnel du théâtre.

Il souligne qu’il est aussi très important de réactiver la créativité des jeunes artistes.

« Lorsque Senghor créait le Théâtre National  Daniel Sorano c’était pour des pièces de théâtre scénique », termine-t-il.

 

 

« Notre sous-secteur du théâtre est en train  d'être phagocyté par les séries »


La comédienne, Joséphine Mboup, lors de ce panel, a regretté « l’état comateux » dans lequel se trouve le théâtre actuel. Elle déclare avoir basculé vers l’audiovisuel pour pouvoir travailler, car le cinéma est venu enfoncer au plus bas le théâtre. C’est l’occasion pour elle d’interpeller le chef de l’État pour la relance du secteur culturel. Par relance, elle entend financement, accompagnement mais également restructuration du théâtre.

 

Yacine Sané, comédienne, de rappeler qu’au-delà d’être une activité génératrice de revenus, le théâtre est un véritable levier de développement économique...

Mercredi 31 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :