Suppression de la ville de Rufisque : le collectif pour la protection et la promotion des intérêts de Rufisque oppose son véto.


Les quelques 1200 agents municipaux de la ville de Rufisque représentés au sein du collectif pour la protection et la promotion des intérêts de Rufisque s'opposent contre toute forme de suppression de la ville tricentenaire, conformément au projet de suppression des villes souhaité par le gouvernement.

En collaboration avec le Front multi luttes "Doyna", le collectif a manifesté, ce 22 janvier, au siège du Frapp, son désaccord sur le plan des autorités étatiques jugé destructeur et visant à anéantir Rufisque. Se référant à l'article 74 du code des collectivités territoriales, la ville de Rufisque ne peut faire l'objet d'une suppression car ne traversant pas une situation financière difficile, a confié le coordinateur du collectif, Adama Sène.

"Rufisque a contribué dans l'histoire du Sénégal avec un important rôle qu'elle a eu à jouer dans l'indépendance du Sénégal. Le collectif s'opposera farouchement à ce projet", a-t-il confié. 

Pour sa part, Guy Marius Sagna du Front multi luttes "Doyna" a exprimé sa solidarité au collectif et appelle à faire face contre toute tentative d'anéantissement des villes de Rufisque, Dakar, entre autres...
Vendredi 22 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :