Subvention du riz local : les producteurs Sénégalais à l'abri de la variation des prix de l'engrais.


L’augmentation des prix des fertilisants compris entre 20 à 80% ne devrait pas causer de problèmes aux producteurs agricoles sénégalais. En effet, selon le Ministre de l’Agriculture et de l’Équipement Rural, Moussa Baldé, le gouvernement avait déjà pris ses dispositions en sécurisant l’urée de la contre saison de riz en cours d’utilisation, mais aussi de celui à venir, l’accord était alors de ne pas varier les prix d'ici une durée bien déterminée.

Parmi les dispositions prises pour la campagne 2022-2023, la production d'engrais excessive a été entamée par l'ICS (Industries Chimiques du Sénégal) qui a déjà produit 30 mille tonnes d'engrais arachidiers, 10 mille tonnes d’engrais pour le maïs… Sur cette base, 140.000 tonnes d’engrais devraient alors permettre la production de 1 million 400 mille tonnes de riz local.

En dépit de tout cela, Moussa Baldé précise que le président de la République avait aussi subventionné le prix au producteur du riz local «Paddy» à hauteur de 30 FCFA, ce qui sans doute pourrait permettre aux producteurs de bien s’en sortir.
Jeudi 10 Mars 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :