Sénégal : 80.000 travailleurs impactés par la pandémie de la Covid-19 selon la coalition des centrales syndicales.


En dépit de l'ordonnance numéro 1 promulguée par le chef de l'État, le 08 avril 2020, les licenciements pour des raisons économiques ont été de mise durant la pandémie liée à la Covid-19. C'est du moins ce qu'a dénoncé la coalition des centrales syndicales du Sénégal, ce mardi, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue en perspective de la fête du travail prévue le 1 mai.

Par la voix d'Elimane Diouf, le secrétaire général de la confédération des syndicats autonomes, ils ont dénoncé cet état de fait qui aurait largement contribué à instaurer une certaine instabilité socio-économique au Sénégal.

Dans leurs propos liminaires, ils feront savoir qu'à ce jour, 60% d'entre eux seraient sous des contrats d'intérim et sans protection sociale. En plus des 80.000 travailleurs impactés par la pandémie de la covid-19 entre les licenciements et la réduction du temps d'emploi.
Mardi 27 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :