Secteur minier : le Sénégal veut se doter d’un hub minier régional de plus de 509 milliards de Fcfa.


Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent, les autorités sénégalaises veulent doter le pays d’infrastructures et d’un cadre réglementaire permettant de faire du Sénégal le hub de référence des services miniers en Afrique de l’Ouest.

Afin de poser les premières bases de la concrétisation de ce projet phare, le Bureau Opérationnel de Suivi du PSE, avec l’appui de plusieurs de ses partenaires étrangers et locaux, tels que la Banque africaine de développement, viennent de clôturer ce 6 octobre les travaux de l’atelier intensif de structuration (LAB) du projet phare du Hub minier régional qui s’est étalé sur cinq semaines. Ainsi, faisant partie des 27 projets phares du PSE, le LAB a ciblé à l’horizon 2035, seize projets d’un coût de 120 milliards de Fcfa, dont 11 sont financés par le secteur privé et 4 par le public. Ce hub minier régional qui est estimé à un coût global de plus de 509 milliards de Fcfa sera mis en œuvre dans les régions de Kédougou, Tambacounda, Dakar et Thiès.

Ce projet ambitieux sera lancé dès 2023 et des réformes dans le secteur minier, la formation aux métiers des mines et un paquet de mesures incitatives (fiscales et douanières) sont prévues pour mettre en place un écosystème attractif.
Vendredi 7 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :