Saint-Louis : Les deux doléances phares des imams et prédicateurs locaux au gouverneur.


Dans la ville tricentenaire, des autorités religieuses ont émis le vœu de gagner leur autonomie financière. Il s’agit des membres de la Ligue des imams et prédicateurs du Sénégal (Lips) appartenant à la section départementale de Saint-Louis de cette dite entité. Une structure que dirige l’Imam Djibril Kane, Secrétaire général de la Lips, section départementale de Saint-Louis.
 
Ce dernier a mis à profit une     atelier d’information et de sensibilisation sur le Waqf pour interpeller le gouverneur de la région de Saint-Louis qui était absent à la cérémonie d’ouverture. Et ce, à travers son représentant, El Gora Sèye.
 
Aujourd’hui, nous nous félicitons de cette rencontre, fruit de la collaboration entre la Haw et la Lips pour nous concerter et senisibler sur le Waqf. Le Waqf se résumant à l’entraide pour combattre la pauvreté. 
 
Concernant nos doléances, nous voulons promouvoir une rupture. Un imam doit avoir une indépendance financière. Cela l’aiderait à ne plus monnayer sa dignité’’, a déclaré l’Imam Kane qui a tenté de traduire le Waqf par ‘‘Wareef biy Amaal Qheetu jammu Yallah, bou reuy, bu andaak Faay’’. 
 
‘’En tant qu'imams nous souhaitons créer une école franco-arabe, dans laquelle nous pourrons enseigner à nos enfants, l’Islam, qui est le Créateur, et qui sont nos références. Une école privée où seront prises en charge toutes les séries (Littéraires, commerciales comme techniques). Ainsi sur les retombées de cet établissement, une partie pourrait prendre en charge le salaire des imams-enseignants et l’autre affecté au Waqf. L’autre doléance porte sur la demande d’octroi d’un siège. Voilà pourquoi nous avons invité le gouverneur et le maire, de notre désir d’avoir un site qui pourra nous permettre d’ériger, à la fois l’école et le siège de la section départementale de la Lips’’.  
 
Interpellés sur les réclamations desdites autorités religieuses, il dit n’être qu’un représentant et qu’il passera le mot au gouverneur de Saint-Louis, Alioune Badara Samb et au maire, Mansour Faye.
 
‘’Les doléances qui ont été soumises par les imams sont très importantes. (…). Nous allons rendre compte à qui de droit. Et aussi, à travers l’autorité, je pense que leurs doléances pourraient trouver une solution’’, a répondu le représentant de l’autorité administrative.
 
Revenant sur cet atelier, il a affirmé que ‘’cette rencontre va permettre au moins de corriger certains manquements. Avec ces corrections, au moins, les populations vont y trouver leur compte et ce qui m’a le plus attiré, c’est surtout la solidarité notée dans les ambitions de la Haute autorité du Waqf ainsi que de la Ligue des imams et prédicateurs du Sénégal. En tout cas, en tant qu’autorités, nous ne ménagerons aucun effort, pour accompagner, au besoin, et encadrer pour soutenir, mais aussi pour trouver les voies et moyens afin de corriger ces impairs. Mais surtout de permettre au Waqf ainsi que la Haw, à travers le régime partenarial avec la Lips, d’accompagner les populations pour améliorer de manière générale, leurs conditions de vie’’. 
 
Fer de lance de la Ligue des Imams et prédicateurs du Sénégal (Lips), Imam Ahmed Dame Ndiaye, s’acquitte de la tâche du secrétaire général. Il est revenu, en ce sens, sur ce qui a conduit au choix de Ndar. ‘’Nous sommes aujourd’hui à Saint-Louis. En collaboration avec la haute autorité du Waqf et la Ligue des Imams et prédicateurs du Sénégal (Lips), nous sommes venus rencontrer la section départementale de Saint-Louis pour nous entretenir sur un sujet qui porte sur le Waqf au Sénégal. Le choix est porté ici à Ndar pour faire revaloriser cette sounnah mais aussi pour leur faire part des nouveautés de cette pratique. 
 
Cette dite structure, ayant compris que nous pouvons les accompagner dans la promotion du Waqf, nous a demandé de la soutenir dans la sensibilisation des Sénégalais et la promotion de cette pratique. Nous avons choisi d’entamer cette sensibilisation à Saint Louis’’, a dit l’imam Dame Ndiaye...
Mardi 1 Mars 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :