SORTIE DE LAYE DIAW SUR SON DÉPART DE LA RTS : Babacar Diagne précise...


SORTIE DE LAYE DIAW SUR SON DÉPART DE LA RTS : Babacar Diagne précise...
Dans un entretien accordé à Dakaractu, le journaliste sportif Abdoulaye Diaw est revenu sur son départ de la RTS. Abdoulaye Diaw de dire que son départ de la RTS a été de la volonté des dirigeants de l'époque qui ont résilié son contrat après une mission qu'il avait effectuée en Afrique du Sud. Laye Diaw de révéler que les dirigeants de la RTS ont voulu l'empêcher d'aller à la coupe du monde de 2002. 
Se sentant touché par ces révélations de Abdoulaye Diaw, l'ancien Directeur de la télévision Babacar Diagne devenu Ambassadeur, a joint Dakaractu pour apporter quelques précisions. Selon Babacar Diagne : "Pour mémoire, mon intention est juste de rétablir les faits et je m'en voudrais de faire pointer le doigt vers qui que ce soit. J'entends ces insinuations depuis des lustres. mais il me suffisait de savoir que mon grand frère Laye Diaw connaissait la pleine vérité, mais en réalité, je me suis rendu compte que non. Même s'il indique clairement que cela ne saurait être moi puisqu’il précise qu'il parle du DG de l'époque et non "de BABACAR DIAGNE qui à l'époque était directeur de la télévision nationale" . En vérité, j'avais quitté la RTS depuis le 18 mai 2000 et n’y suis revenu que le 26 septembre 2006 en tant que Directeur Général. J'étais très loin du Sénégal au moment de ces faits regrettables car j'étais au Gabon où je dirigeais une boîte de communication. La suite est connue de tous puisque j'étais à la Présidence de la république comme conseiller spécial jusqu’à ma nomination comme Directeur Général de la RTS en 2006. En résumé et pour parler comme les militaires, j'étais très loin du théâtre des opérations et voudrais le faire savoir à mon frère Laye Diaw pour qui j'éprouve beaucoup d'estime et de considération d'autant plus qu'il connaît les relations étroites que j'ai toujours entretenues avec son jeune frère Ass Diaw. Je voudrais tout de même, pour terminer, préciser que je n'ai pas en mémoire le nom du DG de l'époque et ne connais guère les soubassements de la décision dont parle mon grand frère, le très valeureux Laye Diaw"
Samedi 19 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :