Renforcement de capacité : La convention des jeunes reporters du Sénégal à l'école de l'enseignement Supérieur


Afin de permettre aux journalistes reporters de mieux comprendre la situation de l'enseignement Supérieur Sénégalais,  notamment dans les différentes universités du pays, la convention des jeunes reporters, en partenariat avec le syndicat autonome des enseignants du supérieur, a organisé un atelier  de renforcement de capacité des jeunes techniciens de l'information. 
 
Cet atelier dont le thème porte sur "la situation  des universités publiques sénégalaise : État  des lieux, défis et perspectives", réunit les différentes sections du SAES de toutes les universités publiques et des journalistes  reporters venus d'organes de presse différents.
 
Il s'agira, selon Ibrahima Baldé, le président de la convention des jeunes reporters du Sénégal, de "renforcer la capacité des jeunes reporters sur les défis et perspectives des universités  publiques". Ce qui, poursuit toujours  le président Baldé, leur permettra de mieux traiter les questions liés à la problématique des universités sénégalaises, qui est une question  beaucoup plus complexe qu'on ne le pense.
 
Une initiative bien appréciée par Malick Fall, le coordinateur national du SAES. Cette tribune  permettra, selon le syndicaliste, « d'imprégner  les journalistes sur la situation de l'enseignement Supérieur au Sénégal, en faisant le round-up des différentes questions  qui gangrènent l'enseignement Supérieur. »
https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif
 
Au terme de cet atelier de deux jours, le Président du CJRS rassure que ce genre d'activités sera poursuivi avec d'autres questions qui intéresseront les journalistes et les reporters au plus haut  niveau...
Vendredi 14 Février 2020
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :