Reconfiguration politique : « D’ici peu, on aura des coalitions assez fortes s’il y’a la probabilité d’un 3ème mandat » (Cheikh Oumar Sy)


La recomposition de l’arène politique est sur toutes les lèvres. L’ancien député Cheikh Oumar Sy, s’est exprimé sur la question. À l’en croire, il urge que l’opposition se réunisse au même titre que le pouvoir. « Macky Sall a décidé de s’entourer de la vieille garde. Mais nous jeunes, nous jouons notre partition. L’opposition continuera de jouer son rôle. Il reste clair et net que les gens ont déjà fait leur choix. L’arène politique est en train de s’éclaircir. D’ici peu, on aura des coalitions assez fortes s’il y a la probabilité d’un troisième mandat. Le plus urgent, c’est comment faire pour qu’il y ait des élections législatives, un bon fichier qui soit disponible au bon moment », souligne l’ancien parlementaire. 

Ancien parlementaire, Cheikh Oumar Sy de loin juge la 13ème législature. « Attendons qu’ils terminent pour pouvoir les juger. Ils ont vécu la pandémie contrairement à nous. À chaque législature sa mission », fait-il savoir.

Néanmoins, il a tenté de donner ses appréciations sur certains profils qui l’ont marqué. « L’honorable député Mamadou Lamine Diallo reste sur sa position, Aïda Mbodji a eu l’expérience parlementaire. Marième Soda Ndiaye fait un excellent travail. Et Sonko de par sa posture de chef de parti a emmené son background à l’assemblée. Même du côté de la majorité, Abdou Mbow et Sira Ndiaye ont une expérience parlementaire qu’ils font valoir. Baba Demba Sow aussi, … » a-t-il encore fait savoir.
Vendredi 25 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :