Ramadan et médias : Le CNRA met en garde les prêcheurs contre toutes dérives sources de malentendus inter confrériques.


Des dérapages sont constamment notés pendant le mois de Ramadan sur les médias. Ceci concernant le comportement de certains prêcheurs sur les plateaux télévisés. Une concurrence malsaine entre les confréries religieuses que ces derniers proposent, provoquant plus d’une fois des malentendus sources de querelles entre les disciples. 

Afin d’éviter pareilles situations, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a commencé à donner une orientation loin des attentes d'un public attaché aux diversités confessionnelles et confrériques.

Ce jeudi à son siège, le Conseil s’est réuni avec l'Association Islamique pour servir le Soufi (AIS) et d’autres acteurs concernés  pour sensibiliser les patrons de presse ainsi que les responsables de ces dérives mais aussi  leur permettre d'aboutir au meilleur moyen de faire respecter ces diversités sans enfreindre, ni la liberté d'expression religieuse, ni le droit du Sénégalais de connaître les figures qui ont marqué l'islam dans ce pays. Le tout sans aucune forme d'atteinte aux valeurs de la communauté dans son ensemble.

Pour le cas des sketches qu’on a l’habitude de diffuser durant le mois béni, des recommandations sont aussi faites les concernant, car des effets négatifs sont notés le plus souvent  dans les contenus et dont les producteurs n'évoquent pas assez l'impact sur la cohésion sociale.
Jeudi 8 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :