Projet des 100.000 logements : La SNHLM lance le coup d'envoi avec 300 logements à Kébémer.


Dans le cadre du projet des 100 mille logements initié par le président de la République, la Société nationale des habitations à loyer modéré compte jouer sa partition avec la manière. Après ses chantiers dans la région de Dakar, la société a officiellement lancé ses activités en dehors de la capitale. Pour son premier voyage, Mamadou Diagne Sy Mbengue a fait une incursion dans la région de Louga.

 

À Kébémer, dans cette localité politico-religieuse, la Snhlm a répondu favorablement à l’appel du chef de l’État dans son projet d’offrir à la population sénégalaise des résidences décentes et accessibles à tous. Le lancement s'est fait devant le maire de la ville de Kébémer, le gouverneur de la région de Louga, le préfet du département de Kébémer, des personnalités politiques, coutumières et religieuses et le ministre de l’urbanisme et de l'habitat, Abdoulaye Seydou Sow. Après la pose de la première pierre, la Snhlm a fait le serment de réaliser 300 logements sur une superficie de 12 hectares.

 

Ensuite, pour cet objectif du gouvernement consistant à éradiquer les bidonvilles et accélérer l’offre de logements décents et accessibles, l'État du Sénégal a fait appel à l'expertise de Mamadou Diagne Sy Mbengue via la Direction qu’il dirige. Venu accompagner le directeur de la Snhlm, le ministre de l'urbanisme et l'habitat, Abdoulaye Seydou Sow, réitère l'engagement du chef de l'État d'octroyer des logements convenables avec la collaboration des collectivités locales. « Ce site de Kébémer octroyé par la mairie prouve si besoin en était de la franche collaboration des collectivités territoriales à accompagner la production de logements pour les couches les plus vulnérables », estimera t-il. 

 

La société nationale des Habitations à Loyer Modéré va sortir pour ces 300 logements une enveloppe de 5 milliards. Après la région de Louga, la délégation de la SN HLM de concert avec le ministre de l'urbanisme, de l'habitat a fait cap sur Tivaouane. Dans cette localité réputée religieuse sise dans la capitale du rail, Diagne Sy Mbengue après concertation avec des dignitaires du Village de Yadjine, concocte pour ce village un projet de ville moderne, répondant ainsi aux sollicitations du chef de l’État qui ne souhaite pas que des projets dans les villes mais un projet de villes à travers des aménagements et des infrastructures.

 

Toujours à Tivaouane, où l’agglomération constitue une véritable obstruction pour les porteurs de projet, plus précisément au village de Toromadi, dans cette zone d'extension où la société a pris en charge le lotissement, elle va implanter sur ce site les premiers logements sur un lotissement de 40 hectares.

Vendredi 2 Avril 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :