Performance et durabilité des SFD : 150 dirigeants et plus de 40 SFD seront formés dans sept modules

Dans le cadre du renforcement de capacité des Services Financiers Décentralisés (SFD), le Fonds d’Impulsion de la Microfinance a lancé ce lundi 25 octobre 2021 des sessions de formation qui vont tourner autour de 7 modules. Ceci, pour assurer la performance des SFD, à la gestion de la protection sociale, gestion des risques, la gestion des portefeuilles, la gestion des impayés et de la gouvernance des SFD.


Selon le ministre de la Microfinance et de l'Économie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, ces modules ont été ciblés suite à un diagnostic. « Nous sommes savons aujourd'hui que le système de la microfinance est un levier important pour l'inclusion économique, financière et sociale. De ce point de vue, il faut créer un écosystème adapté aux réalités des bénéficiaires et des acteurs, mais également s'adapter à l'évolution du monde », a-t-elle précisé.
Poursuivant son argumentaire, le ministre de la Microfinance a fait savoir que la pandémie a affecté beaucoup de secteurs. « Nous devons prendre en compte la réalité de notre économie avec la part importante du secteur informel qui est le principal client du système financier décentralisé. À cet effet, il nous faut dans le cadre de l'amélioration du produit du service qui est offert à ces bénéficiaires, accompagner tout cela par un encadrement.
Cet encadrement, indique Zahra Iyane Thiam, consiste en un appui technique à savoir la mise à disposition de matériel, d’outils de gouvernance de système d’information qui doit impérativement passer par le renforcement de capacité. « Nous aurons plus de 150 dirigeants et plus de 40 SFD qui seront impactés par ces sessions de formation qui vont s’étendre du 25 octobre au 10 décembre 2021. Nous allons continuer le dialogue pour assurer l’accessibilité du service de la microfinance », a-t-elle soutenu.
Concernant les institutions isolées, émanations des localités, le ministre de la Microfinance indique qu'elles doivent être encadrées dans le cadre de l’inclusion. « Le président de la République qui accorde une place primordiale à ce secteur nous a donné l’ordre de les accompagner au niveau local pour assurer l’inclusion », a conclu Zahra Iyane Thiam.
Lundi 25 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :