PROCÈS : Le procureur requiert 30 ans de travaux forcés contre l'Imam Ndao


PROCÈS : Le procureur requiert 30 ans de travaux forcés contre l'Imam Ndao
Le ministère public vient de terminer son réquisitoire et on ne peut pas dire qu'il a été tendre avec l'Imam Alioune Ndao. Visiblement pas convaincu par les arguments servis par le religieux de Kaolack, Aly Ciré Ndiaye estime que l'Imam Ndao est coupable des faits d'associations de malfaiteurs en relation avec une activité terroriste, blanchiment de capitaux, de financement du terrorisme, d'apologie du terrorisme et de détention d'armes et de munitions sans autorisation administrative. A cet effet, il a requis 30 ans de travaux forcés contre lui. 
Lundi 14 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :