Numérisation de l'état civil : l'union européenne appuie le Sénégal à hauteur de 18 milliards


Ce vendredi 07 Mai a connu l’atelier de lancement de l'évaluation complète des systèmes d'enregistrement des faits d'état-civil et des statistiques de l'état-civil.
Cet atelier présidé par le ministre chargé des collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires Oumar Guèye, entre dans le cadre de l'élaboration de la stratégie nationale de l'état-civil du Sénégal.

L’objectif du gouvernement c’est de faire en sorte que tous les événements soient déclarés que ce soit un mariage, une naissance, un décès etc…

Par ailleurs, le ministre est revenu sur le point focal qu’est l’état civil dans le système économique d’un pays, d’où la création récente d’une direction nationale de l’état-civil, couverte par le ministère des collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires. C’est dans cette dynamique que le gouvernement a décaissé 18 milliards de francs CFA pour digitaliser l’état-civil afin de permettre à tout un chacun d’avoir un état-civil sans être confronté à des contraintes liées au déplacement. Cette numérisation permettra en parallèle d’éviter la perte de toute donnée à caractère personnelle liée à l’état-civil.
Cela a été l’occasion pour Oumar Guèye d’interpeller les ministères de l’intérieur, de la santé, des affaires étrangères et de la justice à une interconnexion pour une meilleure prise en charge et une efficience de ce projet.
Vendredi 7 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :