Médinatoul Cheikh Abdou Khadr Jeylani /Tabaski 2024 : Le conflit israélo-palestinien, la liberté d’expression et le nouveau régime du Président Diomaye-Sonko, Cheikh Ibrahima Diallo se livre.


 Comme un peu partout au Sénégal, la communauté musulmane de Médinatoul Cheikh Abdou Khadr Jeylani non loin de Sagne Mbambara (Kaolack) a célébré, ce dimanche, la fête de l’Aïd El Kébir. 

Le Khalife de feu Cheikh Mouhidine Samba Diallo sur terre, Cheikh Ibrahima Diallo a porté son sermon sur le conflit israélo-palestinien, la liberté d’expression et une invite au nouveau régime du Président Diomaye et son PM Sonko à la tolérance et à répondre par des actes concrets pour développer le pays.

 Sur le conflit Israélo-palestinien, Cheikh Ibrahima Diallo dira : « Au moment où nous célébrons cette grande fête musulmane, nos parents palestiniens sont en train de subir les pires atrocités face aux bombardements des Israéliens ». Il a tenu à interpeller la CPI face ces persécutions qui bafouent, selon lui, les lois sur le respect des droits humains avant de dénoncer le manque de volonté coupable des puissances mondiales et de certaines organisations internationales pour régler ce conflit. 

S’agissant de la liberté d’expression de la presse, le Khalife de Médinatoul Cheikh Abdou Khadr Jeylani est d’avis qu' « aucun pays ne s’est développé sans une bonne démocratie et la liberté d’expression. Pour qu’un pays puisse se mettre sur la voie du développement, il faut que la liberté d’expression y soit respectée en plus d’une pensée pluraliste». Il invite également le nouveau régime à la tolérance, à œuvrer dans le sens de répondre aux attentes des populations par les actes et la concrétisation de leur projet de développement.
Dimanche 16 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :