Marche Pacifique à Saint-Louis : Les étudiants de Sanar ont encore manifesté leur colère


Nous dénonçons la violence faite aux étudiants, nous fustigeons la violation des franchises universitaires, nous ne méritons pas d’être assassinés en réclamant nos droits, nous demandons le respect des engagements de l’État, nous réclamons le respect et la considération, nous n’accepterons plus aucune forme de maltraitance, nous exigeons justice pour notre défunt camarade Fallou Sène, nous demandons la punition des autorités impliquées dans son assassinat, nous exigeons enfin une prise en charge de sa famille, etc... 

C’est ce qu’on pouvait lire sur les pancartes et banderoles exhibés par les jeunes pensionnaires du campus social universitaire de Sanar. Ces derniers ont arpenté le macadam pour exhorter les pouvoirs publics à tout mettre en œuvre en vue de neutraliser l’auteur du meurtre commis sur la personne de Mohammed Fallou Sène

À en croire le porte-parole du jour de la coordination des étudiants de Saint-Louis, le chef de l’État doit assumer toutes ses responsabilités dans cette ténébreuse affaire de gestion des bourses. Babacar Cissé a tenu à faire comprendre à leurs détracteurs qu’ils n’ont rien reçu à la présidence et qu’ils sont incorruptibles.

Bien encadrés par les forces de l’ordre, les étudiants de l’université Gaston Berger ont organisé cette marche pacifique dans les grandes artères de la ville de Saint-Louis pour manifester encore leur colère. Au même moment, les étudiants sénégalais ressortissants de Mpal ont organisé cette même marche dans la ville sainte de Mame Rawane Ngom.
Jeudi 24 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :