Macky Sall prend la défense de la DER/FJ : « Il faut leur rendre justice, en deux ans elle a financé énormément de projets »


Le Chef de l’État Macky Sall a ouvert ce matin au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) le conseil présidentiel pour l'insertion et l'emploi des jeunes avec la présence des acteurs de la société civile, le patronat, les opérateurs économiques et géants industriels entre autres. 

Une occasion pour le Chef de l’État de défendre une de ses structures de financement des jeunes et des femmes sous le feu des critiques depuis quelque temps, à savoir la DER/FJ. « Nous ne partons pas de zéro puisque les préoccupations des jeunes et la création d’activités créatrices de revenu ont toujours été au cœur des priorités des structures de financement des jeunes et des femmes », a d’abord rappelé le Chef de l’État. Il a ainsi cité le 3FPT avec un budget de 20 milliards pour soutenir la formation au métier, l’ANPEJ qui reçoit et oriente les dossiers des jeunes et enfin la Délégation générale à l'Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ). Il s’est ainsi arrêté un moment « pour leur rendre justice ».

« En deux ans et demi elle a financé énormément de projets jeunes, et nous allons renforcer les moyens et territorialiser le financement pour que ce soit dans chaque commune, chaque département, au niveau national » a annoncé le Président Sall. Il a par ailleurs, après avoir cité toutes les autres structures présentes sur le territoire national, indiqué qu’il fallait « une cohérence d’ensemble pour une meilleure mutualisation de leurs moyens... »
 
Jeudi 22 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :