MÉDOUNE THIAM (Fédération des handicapés de Mbacké) : "Nous refusons de mendier"


Les personnes handicapées de Mbacké veulent que l'État du Sénégal et les bonnes volontés mettent fin à leurs difficiles conditions d'existence caractérisées par une forte mendicité chez certains d'entre eux. C'est du moins ce qui est ressorti globalement de sa déclaration lors d'une cérémonie de réception de dons en denrées alimentaires consentis pour eux par un bienfaiteur du nom de Dame Ndoye, l'international Sénégalais de football.

  La rencontre qui s'est tenue à Touba a été l'occasion ainsi pour ces personnes handicapées de solliciter des financements. '' Nous avons besoin de sommes d'argent consistantes pour dérouler des projets comme tout le monde. C'est le seul moyen de nous aider à ne pas plonger dans la mendicité. Tendre la main est un fléau et nous souhaitons être épargnés par ce fléau. ''

Médoune Thiam de poursuivre sa plaidoirie. '' Nous avons aussi besoin d'un centre départemental, d'une série de matériels d'appareillage etc... Même pour la zakat, les personnes handicapées sont oubliées. ''

Prenant la parole, Serigne Saliou Ndiaye, coordinateur de la fédération des personnes handicapées, se contentera de féliciter le footballeur qui évolue actuellement en Turquie. '' Ce n'est pas la première fois qu'il nous prête main forte. Du temps de Serigne Saliou Mbacké, nos souffrances étaient tout le temps jugulées. Je tiens aussi à dire que les cartes d'égalité des chances ne nous servent à rien. Sur 100 personnes sélectionnées, seules 3 peuvent jurer avoir bénéficié des services offerts. ''

Plusieurs chefs religieux ont pris part à la rencontre. C'est le cas de Serigne Mame Mor Mbacké Ibn Serigne Modou Bousso Dieng, Serigne Abdou Salam Mbacké...
Mercredi 23 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :