MAC de Kaolack : L'administration pénitentiaire déclare la guerre aux vendeurs de chanvre indien.


MAC de Kaolack : L'administration pénitentiaire déclare la guerre aux vendeurs de chanvre indien.
La vente de chanvre indien est monnaie courante dans nos prisons. En tout cas, ce qui est clair est que certains détenus de la maison d'arrêt et de correction de Kaolack ne diront pas le contraire. Sevrés depuis bientôt quelques jours à cause des dispositions prises par l'administration relatives au contrôle et à la sécurité dans cette prison, ces derniers peinent à voir l'ombre d'un mégot de chanvre indien.

Pour la petite histoire! Les vendeurs de chanvre de indien qui sont à l'extérieur de la Mac avaient l'habitude d'y écouler tranquillement leurs produits à l'insu des gardes pénitentiaires. Il suffisait pour eux de jeter leurs paquets par dessus le mur de la prison pour que ceux-ci soient ramassés par un détenu et écoulés dans les chambres.

Dernièrement, d'importants moyens logistiques  et humains ont été mobilisés par l'équipe pénitentiaire, notamment dans le cadre de l'éclairage avec des lampes de haut débit et un dispositif sécuritaire qui a été placé dans un lieu que nous nous garderons de communiquer ici pour des raisons de sécurité. Aussi, depuis quelques jours, des tirs de sommation retentissent nuitamment aux abords de cette prison pour dissuader les conducteurs de motos Jakarta qui viennent jeter leurs paquets derrière la porte principale. 
Une autre mesure a été prise au niveau du portail, car depuis que la surveillance a été renforcée, des dizaines de kilogrammes de chanvre indien ont été interceptés par les gardes qui veillent au grain. 

Résultat : Un sevrage brutal du côté des consommateurs de chanvre indien et un véritable manque à gagner chez les vendeurs. Pour rappel, l'un d'eux ( le père de Modou Sène) a été récement arrété par les limiers. Lui et son neveu ont été placés depuis lors sous mandat pour le même délit...
Jeudi 5 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :