Loi anti-tabac : La LISTAB insiste sur le retrait du tabac dans les boutiques et l'installation de débits de tabac


Le décret portant application de la loi N°2014-14 du 28 mars 2014 relatif aux modalités, condition de retraits et de délivrance de l'autorisation d'ouverture et de fermeture d'un débit de tabac, attend depuis plus de 3 ans dans le circuit administratif du Secrétariat Général du Gouvernement d'être présenté à Monsieur le Président de la République pour adoption.
Une enquête ciblant les établissements recevant du public comme les hôtels, bars, restaurants et auberges dans les départements de Dakar, Rufisque, Guédiawaye et Pikine a permis de constater ces résultats qui ont révélé que dans le département de Dakar, 58% des lieux publics visités ont apposé des signalétiques dont 8% homologuées. À Guédiawaye, 20% ont apposé des signalétiques homologuées mais 70% n'ont apposé aucune signalétique. À Pikine, la situation est mitigée avec 1/3 de lieux qui ont apposé des signalétiques homologuées, 1/3 des signalétiques non homologuées et 1/3 qui n'ont apposé aucune signalétique. À Rufisque, 72% des lieux publics ont apposé des signalétiques dont 29% homologuées. 

La désagrégation par type de lieu public informe que c'est surtout dans les auberges que le respect des signalétiques homologuées est le plus marqué avec 33% contre 15% pour les restaurants; au niveau des hôtels par contre, aucune signalétique homologuée n'a été apposée; 60% ont néanmoins apposé des signalétiques non homologuées.
En effet, le non-respect des dispositions de la loi antitabac est aujourd'hui connu de tous. Et compte tenu de cela, la LISTAB a réalisé une étude sur le niveau d'application de la loi antitabac en ce qui concerne l'interdiction de fumer dans les lieux publics, les résultats de cette étude ont montré que dans la région de Dakar, la loi n'est pas bien respectée.

Ainsi, souhaitant la bienvenue au Docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye, ils espèrent qu'elle s'inscrira dans la même démarche que Mme Eva Marie Coll Seck, et qu'elle renforcera les acquis qu’ils avaient pu obtenir grâce à la volonté politique du Président Macky Sall, mais qui aujourd'hui est en nette régression.
Mardi 31 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :