Litige foncier à Oussouye : le maire de Mlomp accuse une main invisible et appelle à l'apaisement

Le maire de Mlomp, qui a accueilli son homologue de Oukout ce dimanche pour apporter sa version des faits sur le litige foncier entre eux et le maire d’Oussouye, Michel Diatta, est revenu sur le comportement du maire Edouard Lambal qui avait, selon lui, implanter les bornes sans les en aviser et sans l’aval de l’autorité. Il a balayé d’un revers de la main toutes les accusations et s’insurge contre la demande de la population d’Oussouye qui réclame le départ du préfet. Michel Diatta est revenu sur le dossier appelé Djihouwa. Du nom d’une bande de terre supposée appartenir aux villageois de la commune d’Oussouye. Selon lui, ce périmètre est source de tension entre les populations de Djikomol à Mlomp et celle de Oussouye village. l'n croire, ce sont les bornes qui ont "excité" les habitants de Djikomol qui sont allées jusqu’à appliquer la loi du talion. Il ajoute qu’il y aurait une main derrière ce problème.


Lundi 24 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :