Lancement des travaux du Lycée de Grand-Dakar : Barthélémy Dias réalise une vieille doléance


Depuis un certain temps, la ville de Dakar enchaîne, à travers la capitale, des poses de première pierre et de lancement de travaux visant à améliorer et moderniser la vie des dakarois. Après Cambèrène qui a accueilli la semaine dernière le lancement des travaux du CEM et du terrain en gazon synthétique de la commune, ce mercredi 05 juin la commune de Grand-Dakar est à l’honneur. En effet, le maire Barthélémy Dias accompagné d’une forte délégation, a posé la première pierre du lycée de Grand Dakar. Une infrastructure de dernière génération venue à son heure pour répondre à l’agenda éducatif communal qui vise l’excellence, selon le maire de la commune Jean Baptiste Diouf. Ce dernier a magnifié et salué l’engagement du maire Barthélémy Dias pour la réalisation de cette structure si prestigieuse pour la commune et les enfants.

« Je salue toutes les autorités réunies ici aujourd’hui pour la pose de la première pierre du Lycée de Grand Dakar. Je tiens à rendre un vibrant hommage au maire de la ville de Dakar Barthélémy Dias. Je le félicite pour sa récente nomination à la tête de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) », avance le maire Jean  Baptiste Diouf.
L’édile de Grand Dakar a fait de l’éducation une priorité depuis son arrivée à la tête de la commune.
« Dans la commune de Grand Dakar nous avons fait de l’éducation une super priorité. Une éducation de qualité pour le développement de notre communauté. Nous avons instauré la gratuité de l’école et des fournitures scolaires. Des subventions pour les cours de renforcement afin de relever le niveau des élèves », explique-t-il.
 
Poursuivant, il se réjouit des résultats produits par la commune. 
 
« Des effets significatifs et considérables ont été enregistrés. Une augmentation de la scolarité chez les jeunes filles. Le taux de réussite scolaire est passé de 38% à 80% », révèle t-il.
 
En outre, pour le maire de la commune de Grand-Dakar, Jean Baptiste Diouf, le lycée doit être une école moderne et d’excellence qui doit former des ingénieurs et des étudiants capables d’évoluer dans le domaine de l’intelligence artificielle. 
 
Le maire de Dakar, Barthélémy Dias, à l’entame de son propos, a tenu à rappeler son attachement à l’éducation.
 
« Je voudrais vous exprimer l’honneur et le bonheur que je ressens pour ce jour consacré au lancement des travaux de construction du nouveau lycée de l’arrondissement de Grand-Dakar. Ce jour est un moment important qui sera inscrit dans les annales des hauts faits de notre collectivité. Il marque le début de la matérialisation d’un besoin exprimé avec ferveur par l’ensemble de la communauté éducative de Grand-Dakar », annonce-t-il.
« Le lancement des travaux de ce futur lycée est un tournant décisif dans la matérialisation de la vision qui dicte notre conduite. Celle-ci consiste à veiller à ce que tous les actes que nous posons concourent à la satisfaction des droits humains essentiels et fondamentaux. Disposer d’un capital humain de qualité est le substratum du développement de toute nation », soutient le maire Barthélémy Dias.
 
Ce lycée, qui se veut moderne, sera conforme au prototype de nouveaux établissements tel que préconisé par la direction des constructions scolaires.  Toutes les commodités afférentes au bien-être scolaire et au bon déroulement des enseignements seront prises en compte pour l’épanouissement des usagers et la réussite des élèves.
 
Ce projet fera bénéficier à la circonscription de Grand-Dakar d’un établissement moderne et fonctionnel qui comprendra :- 3 blocs pédagogiques avec un total de 36 salles de classe, capables d'accueillir environ 1500 élèves. Des installations de pointe pour l'enseignement des matières scientifiques, des arts, des langues et des sports ; d’un bloc administratif ; d’un centre de documentation et d’information, de laboratoires ; de deux terrains multifonctionnels et d’une guérite pour la sécurité.
 
« Ainsi, je l’espère, les efforts consentis contribueront à améliorer sensiblement les conditions de travail et d’apprentissage de la future population scolaire du lycée de Grand-Dakar », conclut le maire Barthélémy Dias.
Mercredi 5 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :