La Microfinance touche plus de 22% de la population pour plus de 511 milliards d’épargne


Le ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire a présidé ce jeudi 27 juillet 2023 la 27ème réunion du comité national de coordination des activités de microfinance en présence de tous les acteurs du secteur pour revoir la nomenclature dudit domaine. Le souci, c’est de permettre à tous les sénégalais où qu’ils soient, de bénéficier des crédits. « Il nous faut bâtir ce Sénégal où chaque individu a l'opportunité de prospérer, où l'entrepreneuriat est encouragé, où le potentiel de chaque terroir doit être pleinement exploité et où les rêves de notre jeunesse peuvent devenir réalité »


En effet, elle ajoute que « 4 034 538 comptes restent actifs et la Microfinance touche 22% de la population, avec 511,3 milliards d’épargne et 617,3 milliards de crédits accordés ».
 
Cependant, fait-elle savoir,  nous sommes conscients qu'il nous faut nous réinventer pour répondre aux exigences nouvelles et aux nouveaux besoins d’une population plus vulnérable dans des moments de crises majeures que traversent notre pays face aux chocs exogènes liés à la pandémie à Covid-19 et la crise Ukrainienne. 
 
La microfinance joue un rôle crucial dans l'inclusion financière en offrant des services financiers accessibles aux populations à faible revenu et aux entrepreneurs de petite taille. « Nous devons continuer à promouvoir la stabilité financière, l'inclusion et la transparence dans le secteur, mais il nous faut aussi adresser l’accès universel aux services financiers grâce à une meilleure perception du secteur : les taux élevés de crédit, les méthodes de recouvrement, l’inaccessibilité des services aux jeunes sont des préjugés à gommer », lance le ministre.
Jeudi 27 Juillet 2023




Dans la même rubrique :