Kaolack : Malick Gakou dézingue le PRACAS et annonce aux paysans du Saloum un vaste programme agricole


Le Président du Grand Parti veut révolutionner l'agriculture sénégalaise. Lors de sa tournée à Kaolack, Malick Gakou a mis à mal le programme d'accélération de la cadence de l'agriculture sénégalaise (PRACAS) et toute la politique agricole du chef de l'Etat. " Le Pracas du président Macky Sall, c'est le programme de renforcement de la décadence de l'agriculture sénégalaise, parce qu'à quoi ça sert une agriculture où les paysans n'ont pas de machine et d'intrants. Et à quoi ça sert une agriculture où malgré leur dur labeur, les paysans ne peuvent même pas vendre leurs récoltes. Cela est inadmissible et inacceptable. Et c'est encore une fois le sens de l'échec du Pse et du Pracas. Alors nous devons commencer par mettre le bassin arachidier au cœur de nos préoccupations de développement socio-économique", a lancé Mr Gakou devant ses militants.

Revenant sur son Plan Suxxali Sénégal ( PASS), le président du Grand Parti a présenté aux paysans du Saloum, son vaste programme agricole qui se veut avant tout social. " Dans le cadre du PASS, nous avons pris des décisions importantes qui à partir de 2019, devront permettre aux paysans de disposer  gratuitement des intrants et de l'engrais pendant 2 ans. Au delà de cela, nous avons décidé de prendre l'engagement du gouvernement que je vais diriger, d'acheter toute la production agricole des paysans, afin de leur permettre de développer la modernisation de l'agriculture. Nous voulons mettre l'agriculture au cœur de nos préoccupations de développement économique et social. Et pour cela, nous voulons avoir une croissance inclusive, celle là qui amène le bien-être social des populations (femmes, jeunes, adultes, plus petits etc), mais également permettre à Kaolack de pouvoir jouer son rôle fondamental dans l'articulation de la politique économique et sociale du Sénégal. Nous avons aussi décidé de remettre à la disposition de chaque fils de paysan de 18 à 30 ans, 120. 000 Fcfa de prime pour développer l'agriculture entrepreneuriale au niveau des familles. "


S'agissant des bourses de sécurité familiale, Malick Gakou se veut catégorique. " Les bourses ne seront pas supprimées. Nous allons plutôt augmenter l'enveloppe financière et le nombre de bénéficiaires. " Avant de conclure :  " Là où le Président Mack Sall met 100.000 FCfa, nous mettrons à la place 300.000 Fcfa"
Samedi 19 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :