Kaolack : Les inspecteurs de l'éducation en mouvement d'humeur


Kaolack : Les inspecteurs de l'éducation en mouvement d'humeur
C'est un point de presse qu'ils ont tenu ce mardi pour faire l'état des lieux après avoir observé un mot d'ordre relatif à leur deuxième plan d'action qui est en cours d'exécution, allant de la période du lundi 28 mai au samedi 9 juin 2018. En effet, les inspecteurs de l'éducation de Kaolack affiliés au syndicat des inspectrices et inspecteurs de l'éducation du Sénégal, sont revenus de long en large sur le motif du gel des examens professionnels au préscolaire, à l'élémentaire et au moyen-secondaire, l'arrêt quotidien des cours à partir de 10 heures pour la formation initiale des élèves-maîtres dans les centres régionaux de formation des personnels de l'éducation ( CRFPE) et le gel des activités d'encadrement et de supervision du stage des élèves-maîtres dans les écoles d'application. " Ce deuxième plan d'action se justifie pour plusieurs raisons: Il y a le statu quo dont le corollaire est le mutisme total, l'attitude désinvolte des pouvoirs publics frôlant carrément le dédain, la provocation notamment avec le non paiement des heures supplémentaires dues au titre de l'année académique 2016-2017 aux formateurs des CRFPE pour le compte de la formation initiale des élèves-maîtres de la G5, la tentative de marginalisation des corps de contrôle dans le dispositif de règlement de la crise scolaire etc", a informé le chargé à l'organisation du bureau syndical de section (Kaolack), par ailleurs inspecteur de l'éducation à l'IEF de Kaolack, Mr Ngor Ndour.
 
Dans la même veine, les inspecteurs de l'éducation et de la formation de Kaolack ont aussi exigé des ' réponses fortes et adéquates' de la plénière pour dissiper de façon définitive leur malaise. " Le malaise des inspecteurs est cristallisé autour de la préoccupante question des appels à candidature, de la nécessaire correction des iniquités dans le régime indemnitaire, des intolérables lenteurs impactant négativement la carrière, entre autres. "

In fine, le SIENS a par conséquent invité les inspecteurs de l'enseignement à persévérer dans le respect strict de ses idéaux communs et ses plans d'action. À signaler que la fin du deuxième plan d'action prévue samedi 9 juin 2018, sera une occasion pour la ' base' de définir la nouvelle orientation.
Mardi 5 Juin 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :