Indice de perception de la corruption : Le Sénégal régresse avec une note de 43/100…


En effet, l’indice de perception de la corruption (Ipc) de l’année écoulée renseigne que notre pays s’est « enfoncé dans la zone rouge en perdant deux points par rapport à l’IPC 2020.

« Malgré sa progression constatée à partir de 2013, le Sénégal avait finalement stagné dans la zone rouge de 2016 à 2020 avec une note de 45/100 », a expliqué Birahime Seck.

Le coordonnateur du Forum Civil estime que la note de 43/100 montre, cependant, que le Sénégal est en train de régresser, en perdant deux points par rapport à l’IPC de l’année dernière.

Il s’est retrouvé avec la note qu’il avait obtenu en 2014 (43/100). À noter qu’aucun pays de l’UEMOA n’a obtenu la note de 50/100. L’on apprend que tous les huit pays de la zone-UEMOA sont dans la zone rouge.

Une note du Forum civil d’indiquer que dans la zone de la CEDEAO, seul le Cap-Vert est en dehors de la zone rouge. L’État insulaire d’Afrique de l’Ouest est donc 1er dans l’espace économique commun. Même s’il n’a pas avancé par rapport à sa note de l’IPC de l’année dernière.

« Dans l’IPC, l’élément substantiel qu’il faut considérer est plutôt le score que le classement. Ce dernier varie en fonction du nombre de pays concernés. C’est pourquoi le Sénégal doit encore faire beaucoup d’efforts pour sortir de la zone rouge c’est-à-dire dépasser le score de 50/100 », a écrit Birahime Seck, dans son rapport.
Mardi 25 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :